VOSGES   et   ORGUES


Les facteurs d'orgues vosgiens : la dynastie de RAMBERVILLERS

Biographies :  

La saga des

"Rambervillers"


Les réalisations par société :

 

    • 1750 : la tradition familiale et les publicités de la maison font remonter la fondation à cette date. Cependant aucun document ne prouve l'existence de cet atelier . Jean Nicolas Jeanpierre, 1746/1831, premier du nom, n'aurait jamais vécu à Rambervillers et n'était pas répertorié comme facteur d'orgues. Son fils Jean Baptiste fut le premier facteur d'orgues de la famille mais fut actif essentiellement à l'extérieur du département.
    • 1853 : installation de Jean Nicolas JEANPIERRE à Rambervillers.
    • 1863 : Nicolas Théodore JAQUOT épouse Marie Joséphine Jeanpierre, fille du facteur d'orgues Jean NIcolas Jeanpierre.
    • 1863 : Association de JEANPIERRE et de JAQUOT sous la raison sociale "Jaquot-Jeanpierre" .
    • 1871 : Nicolas Théodore JAQUOT dirige l'entreprise.
    • 1879 : association avec Charles DIDIER (van caster ) sous la raison sociale "Jaquot-Jeanpierre et Cie".
    • 1894 : rupture de l'association .Théodore s'associe avec son fils Ernest. L'entreprise prend le nom de "Jaquot-jeanpierre et Fils".
    • 1918 : mort de Théodore JAQUOT. L'entreprise est dirigée par Ernest et prend le nom de " Th. Jaquot Fils, successeur".
    • 1928 : Esnest s'associe avec son fils Pierre. L'entreprise se nomme "Th. Jacquot et Fils".
    • 1931 : René LAVERGNE est engagé.
    • 1936 : JACQUOT et LAVERGNE s'associe et l'entreprise devient "Jacquot-Lavergne".
    • 1962 : la maison GONZALEZ de Paris rachéte l'entreprise Jacquot Lavergne et y transfére ses ateliers. La "S.A. Gonzalez" est dirigée jusqu'en 1988 par Georges DANION, gendre de Fernand Gonzalez, fils de Victor. G. DANION est décédé le 24 d&écembre 2005.
    • 1988 : Bernard DARGASSIES rachéte la société de Gonzalez qui devient "la manufacture de grandes orgues Dargassies-Gonzalez".
    • 1998 : La manufacture de Rambervillers est reprise par monsieur Gilbert Claudel avec comme facteur d'orgues Bernard Dargassies et devient la " Manufacture Vosgienne de Grandes Orgues" .
    • 2007 : reprise de l'entreprise de Rambervillers par Yann Michel et Sylviane Rochotte, le facteur d'orgues Dardassies conservant la partie parisienne de la société. (D'aprés l'Est Républicain du 26/08/2007).

 

retour haut de page

Fils du menuisier Joseph Théodore Jaquot, Nicolas Théodore JAQUOT est né le 13 juin 1835 à Lunéville. Il a peut-être été formé par JEANPIERRE. Par contre il est certain qu'il effectua un séjour à Paris pendant lequel il travailla dans les ateliers de l'abbé Migne et chez Joseph MERKLIN. Il entra à la manufacture de Rambervillers avant de devenir le gendre puis l'associé de Jeanpierre. En 1863, il épouse donc Marie Joséphine Jeanpierre. Romary GROSJEAN , organiste de la cathédrale de Saint-Dié, faisait partie des témoins. Puis Théodore pris peu à peu l'ascendant sur Jeanpierre et dirigea l'entreprise à partir de 1871, lui donnant un nouvel élan. En 1879, il s'associa à Charles DIDIER . Cette période fut particuliérement florrissante malgré la concurrence menée par Henri DIDIER . En 1894, après la rupture avec Charles Didier qui partit alors s'installer à Nancy, Théodore s'associa avec son fils Ernest. Il mourut le 17 octobre 1918.

Ernest Théodore JAQUOT puis JACQUOT ( Rambervillers 1876 - Rambervillers 1945 )

Ernest JAQUOT est né à Rambervillers le 15 janvier 1876 et se forma à l'atelier de son pére. Il épousa Madeleine Grosjean, fille de l'organiste de la cathédrale de Verdun. Son début dans la vie active correspond à une période peu faste pour les facteurs d'orgues , les années suivant la séparation de l' église et de l'état ne fut guére propice à leur activité. En 1928 il s'associa avec son fils Pierre . Il resta à Rambervillers et y mourut le 7 février 1945.

Pierre JACQUOT ( Rambervillers 1901 - Rambervillers 1981 )

Né le 22 avril 1901 , Pierre JACQUOT recruta René Lavergne en 1931 qui devint le véritable patron de l'entreprise. Pierre Jacquot resta prisonnier pendant quatre ans en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale. A son retour la relation avec Lavergne se détériora et l'entreprise connut de graves difficultés. Elle fut vendue à Gonzalez en 1962. Pierre Jacquot resta à Rambervillers et y mourut le 7 novembre 1981.

René LAVERGNE (Saint Maixent 1900 - Saint Paul de Dax 1975)

René Lavergne, né à Saint-Maixent en 1900, est un ancien de la maison Cavaillé-Coll-Convers. Il s'y est familiarisé à la traction électrique. Il donna un nouvel élan à la maison de Rambervillers, reprenant à Convers l'idée des orgues de série "Unit" qui connurent un grand succés. Durant la seconde geurre mondiale, Lavergne devint le véritable patron de l'entreprise qui fut rebaptisée " Société vosgienne d'ébenisterie d'art" mais continua à produire des orgues. Lavergne se brouilla avec certains grands organistes parisiens et les commandes s'en ressentirent. A la vente de l'entreprise, René Lavergne se retira à Saint Paul de Dax et y mourut le 16 mars1975.

la Maison GONZALEZ à Rambervillers : Georges DANION (1962 - 1988 )

Facteur d'origine espagnole et éléve de Cavaillé Coll, Victor Gonzalez (1877/1956) fonda en 1922 une manufacture d'orgues à Vanves puis à Châtillon sous Bagneux dans la région parisienne. En mai 1962, la maison Gonzalez racheta l'entreprise Jacquot-Lavergne et transféra ses ateliers à Rambervillers. Dirigée par Georges DANION (gendre de Fernand Gonzalez) de 1956 à 1988, la "SA Gonzalez" fut rachetée à cette date par Bernard Dargassies.

retour haut de page

retour haut de page

  • 1884/86 : PLAINFAING : démontage et remontage de l'orgue Grossir
  • 1886/87 : TAINTRUX : relevage de l'orgue Jeanpierre
  • 1887 : BUSSANG : transformation de l'orgue Jeanpierre
  • 1889 : ANOULD : orgue neuf
  • 1889 : SENONES : réparation et compléments de l'orgue Didier

retour haut de page

  • 1907 : BUSSANG : transformation de l'orgue jeanpierre
  • 1909 : SAINT DIE : cathédrale : transformation
  • 1911 : RAON L'ETAPE : église saint Luc : relevage
  • 1913 : REMIREMONT : transfert de l'orgue du collége saint- Joseph d'Epinal
  • 1918 : MOYENMOUTIER : démontage de l'orgue Didier
  • 1895 : AUTREY : grand orgue neuf
  • 1902 : AUTREY : orgue de choeur neuf
 

retour haut de page

  • 1919 : BUSSANG : transformation de l'orgue Jeanpierre
  • 1920 : MOYENMOUTIER : remontage de l'orgue
  • 1920 : SAINT DIE : grand séminaire : transfert de l'orgue d'Autrey.
  • 1920 : SENONES : remplacement de la tuyauterie réquisitionnée
  • 1921 : CELLES sur PLAINE : réparation
  • 1921 : MOUSSEY : remlacement de la tuayuterie réquisitionée
  • 1922 : CLEFCY : transfert de l'orgue Didier Van Caster de Villers les Nancy
  • 1925 : FRAIZE : transformation de l'orgue Callinet
  • 1927 : LUSSE : orgue neuf
En cours de réalisation.
 

retour haut de page

 
En cours de réalisation.
 

retour haut de page

retour haut de page

  • 1983/89 : COINCHES : restauration de l'orgue Jeanpierre
  • 1983 : COLROY : relevage
  • 1987 : REMIREMONT : transformation de l'orgue Lété

 

retour haut de page

   ( MAJ 05/01/2008 )