VOSGES   et   ORGUES


Orgue d'Anould
Le lac vert

Orgue de l'église d' ANOULD

Un premier instrument a été construit en 1889 par la maison Jaquot - Jeanpierre et Cie de Rambervillers. Cet instrument se composait de 16 jeux répartis sur deux claviers manuel de 56 notes et un pédalier de 25 notes. L’inauguration de l’instrument eut lieu le 17 octobre 1889. L’orgue fut inchangé jusqu’à sa destruction en 1944.

Au titre des dommages de guerre, la maison Roethinger de Strasbourg, construisit un nouvel orgue et l’installa en 1969. Composé de 14 jeux, l’instrument posséde deux claviers manuels et un pédalier. La transmission des notes et des jeux est mécanique. La tuyauterie est entiérement de Roethinger et l’instrument a été harmonisé par Jean Darniellat. La console est en fenêtre.

GRAND ORGUE

56 notes

POSITIF

56 notes

PEDALE

30 notes

Montre 8 - Flûte à cheminée 8 - Prestant 4 - Octave 2 - Plein jeu 3 rgs - Trompette 8 .

Bourdon 8 - Flute conique 4 - Nasard 2 2/3 - Doublette 2 - Tierce 1 3/5 - Cymbale 3 rgs .

Soubasse 16 - Flute conique 8.

Accouplement I / I - Tirasses I et II

Le buffet est caractéristique de l’esthétique néo-baroque des derniers instruments de Roethinger. Le “Werkprinzip” y est clairement affiché, avec le grand-orgue surmontant un positif de poitrine, entouré de tourelles de pédale. Les tuyaux de façade sont en étain aux claviers manuels et en cuivre à la pédale.

  Fiche mise à jour le 20/10/2007.

retour haut de page