VOSGES   et   ORGUES

 

CHAMP le DUC

L'église de l'Assomption de Notre Dame date du XI° siècle. Le premier instrument connu date de 1780/81 et , selon les experts, pourrait être l'oeuvre de Nicolas DUPONT, facteur d'orgue de Nancy. Il serait le dernier instrument construit par ce facteur mort en 1781. Au lendemain de la révolution, l'instrument a été restauré vers 1810 par Grégoire RABINY, facteur établi à Epinal.

La première intervention d'importance a été effectuée en 1871 par la maison JAQUOT-JEANPIERRE qui remplace la soufflerie, le clavier et le pédalier. Le nazard et la tierce sont remplacés par des jeux de 8 pieds. D'autres interventions ont eu lieu au cours du XX° siécle (installation d'un ventilateur électrique, déplacement du buffet vers le fond de la tribune, suppression de la trompette ...) . Grâce à Gaston LITAIZE, l'instrument a été classé monument historique en 1965.

Injouable, l'instrument est restauré en 1989/90 par la maison GONZALEZ puis DARGASSIES-GONZALEZ de Rambervillers. Sur décision de la commission des orgues historiques, l'instrument est restauré dans l'esthétique du XIX° siècle.

Le buffet est d'esthétique Louis XV et remonte à 1781. La transmission et la tuyauterie sont en grande partie de Nicolas DUPONT.

Composition : 1 clavier (51 notes ) et un pédalier ( 25 notes). Bourdon 8 (D) - Montre 4 (D) - Salicional 4 (G) - Nazard 2 2/3 (G) - Doublette 2 (D) - Cornet 5 rangs (D) - Fourniture 5 rangs (D) - Trompette basse et dessus 8 (D) . Tirasse permanente. (D = DUPONT, G = GONZALEZ).

 

 

 

Eglise de Champ le Duc