VOSGES   et   ORGUES


Orgue de l'église de DOMMARTIN les Remiremont     

 

Le premier orgue fut acheté d'occasion en 1814 à Alexis Pelletier, chantre et sacristain de Dommartin. Mais en 1816 il est envisagé d'acheter un orgue plus important à Jean Baptiste JEANPIERRE, établi à Vagney, et pére de Jean Nicolas Jeanpierre alors agé de cinq ans. Un clavier de récit, de trois jeux sur deux octaves et demi, fut ajouté à une date inconnue, trés probablement par Antoine GROSSIR, né à Dommartin en 1799 et qui habitait sa commune natale. Au bout d'une cinquantaine d'année, l'orgue d'esthétique classique, fut démodé . Un orgue neuf fut commandé aux frères GEHIN, facteur à Saint AME. L'instrument fut installé en 1874.

Composition de l'ancien orgue (selon Emile François) :

Grand orgue - 53 notes

Récit - 30 notes

Bourdon 8 - Prestant 4 - Flûte 4 - Nasard 2 2/3 - Doublette 2 - Tierce 1 3/5 - Cornet - Fournitures - Trompette 8 B et D - Cromorne 8 -

Bourdon 8 - Cornet - Trompette 8 -

______________

PEDALE : Bourdon 16 - Flûte 8 - Trompette 8

Un relevage fut effectué par Henri DIDIER en 1901 qui réharmonisa les jeux d'anches et remplaça le pédalier. L'instrument fut entretenu par l'organiste Emile FRANCOIS (1869 / 1933 ).   L'orgue de DOMMARTIN est aujourd'hui l'instrument le mieux conservé des frères Géhin.

L'orgue comprend 23 jeux répartis sur deux claviers et un pédalier. La transmission des notes et des jeux est mécanique. La console est en fenêtre. La tuyauterie est entiérement de Géhin, trés bien conservée. L'harmonie est d'origine.

RECIT EXPRESSIF

54 notes

GRAND ORGUE

54 notes

PEDALE

18 notes

Bourdon 8 - Flûte harmonique 8 - Viole de gambe 8 - Voix céleste 8 - Flûte octaviante 4 - Octavin 2 - Hautbois Basson 8 - Clarinette 8 - Voix humaine 8

Montre 8 - Bourdon 8 - Gemshorms 8 - Gambe 8 - Prestant 4 - Doublette 2 - Cornet 5 rgs  - Fourniture 2/4 rgs - Trompette 8 - Clairon 4

Bourdon 16 - Flûte 8 - Gambe 8 - Trompette 8

_______

Acc I / II- Appel des anches

 

Le meuble principal du buffet, de style gothique, est en sapin peint faux-bois. Le récit est placé dans une boite expressive en sapin, placée derriére le grand orgue, à l'étage de la tuyauterie, sous le clocher. Les tuyaux de façade sont en étain, avec écusson en ogive.

Fiche mise à jour le 04/03/2006 -   Photos de Daniel Vincent.

retour haut de page