VOSGES   et   ORGUES


Orgue de l' église de SAINT MAURICE sur MOSELLE

L'orgue fut installé dans la nouvelle église construite en 1868 . Grâce à de nombreux donateurs dont les Grandclaude, l'orgue construit par les frères GEHIN, facteurs à Saint Amé, fut réceptionné par Ernest Jeanpierre, professeur de musique au Thillot, les 22 et 23 mars 1873 . Mais le buffet n'était pas encore installé et ce n'est qu'en 1877, grâce à un autre don de Charles Grandclaude, que la boiserie fut posée. Les tuyaux de façade, muets, furent installés en 1890 . La soufflerie des Géhin fut remplacée en 1900 par Jaquot . En 1933, l'abbé Brisson, curé de Saint Maurice, commanda les trois jeux manquants et fit ajouter un jeu à la pédale. Il est possible que ces transformations furent exécutés plus tardivement par Roethinger qui travailla sur l'instrument en 1962/63 . L'orgue des Géhin est resté quasiment en état .

Composition d'origine :

Grand Orgue
Récit expressif
Bourdon 16 - Montre 8 - Bourdon 8 - Gemshorn 4-8 - Viole de gambe 8 - Prestant 4 - Doublette 2 - Cornet 5 rgs - Fourniture 2-4 rgs - Trompette 8 - Clairon 4 -

Bourdon 8 - Flûte harmonique 8 - Gambe 8 - Voix céleste 8 - Flûte octaviante 4 - Basson Hautbois 8 -

3 chapes vides.

L'orgue est installé sur la tribune, sous le clocher. La console de Géhin, en chêne mais avec des panneaux de sapin , est indépendante et tournée vers l'autel. La transmission des notes et des jeux est mécanique. La tuyauterie, en grande partie d'origine, est de bonne qualité et trés bien conservée. Les entailles sont encore d'origine et l'harmonie n'a pas été modifiée.

GRAND ORGUE - 54 notes

RECIT EXPRESSIF - 54 notes

PEDALE - 27 notes

Bourdon 16 - Montre 8 - Bourdon 8 - Gemshorm 8 - Salicional 8 - Prestant 4 - Doublette 2 - Cornet 5 rgs - Fourniture 2/4 rgs - Trompette 8 - Clairon 4

Bourdon 8 - Flûte harme 8 - Viole de Gambe 8 - Voix céleste 8 - Flûte octavte 4 - Nazard 3 Pds - Octavin 2 - Hautbois Basson 8 - Trompette 8

Violon 16

Accouplement II / I

Tirasses I et II

Trémolo

Tous les jeux sont de Géhin sauf : Nazard, Octavin, Trompette du récit et Violon de la pédale posés après 1933.

La boiserie néo-gothique a été posée après l'orgue en 1877 et les 70 tuyaux de façade en 1890 . L'ensemble ne manque pas d'allure . La façade, constituée de deux grandes tourelles entourant un faux positif, est purement décorative. Les tuyaux étaient muets à l'origine. L'instrument lui même se trouve à l'arrière, sous le clocher, protégé par quatre petits buffets en sapin, deux pour le grand-orgue, à l'avant, deux pour pour le récit, à l'arrière, séparé par des couloirs d'accés. Les tuyaux de façade, dont les plus grands parlent à présent (violon 16 ) , sont en étain, avec écussons rapportés en ogive.

Il faut également remarquer que les têtes scultées sous la tribune de l'orgue sont celles des conseillers de l'époque.

Fiche mise à jour le 18/01/2008

retour haut de page